L’adaptation pédagogique aux objectifs visés des formations

Afin de garantir l’adaptation pédagogique aux objectifs de formation visés par les stagiaires, nous avons identifié pour nos formations de néerlandais six compétences à privilégier de façon plus générale, et trois paramètres à prendre en considération pour chaque session de cours en particulier.

Nous les détaillerons ci-dessous. D’abord nous donnons quelques précisions sur notre récolte des objectifs visés.

1. Récolte des objectifs visés

1.1 – Cours particuliers

Dès la demande de mise en place d’une formation en cours particuliers, que ce soit en cours individuels, semi-individuels (2 à 3 p.) ou cours de groupe (4 à 12 p.), le Nouveau centre néerlandais récolte les objectifs visés de la formation, par échange courriel avec le bénéficiaire, échange téléphonique ou en face à face dans nos locaux ou les locaux professionnels du bénéficiaire. Aussi, une rubrique spéciale est prévue à cet effet sur le bulletin ‘demande de cours particuliers‘. Cette récolte au préalable nous permet d’adapter au préalable modalités pédagogiques et parcours de formation (choix des supports, de formateur, des compétences à privilégier, …)

1.2 – Cours collectifs

Pour les cycles de cours collectifs, le formateur récolte les objectifs spécifiques éventuels visés par les stagiaires en complément de ceux du programme prévu, récolte effectuée pendant le premier cours et – selon son propre jugement – à tout autre moment de la formation.


2. Adaptation aux six compétences à privilégier identifiées

Plus en général, nous avons identifié six compétences à privilégier dans toutes nos actions de formation de néerlandais.

2.1 – L’interaction verbale en néerlandais (« converser »)

C’est sans aucun doute la compétence la plus visée par le plus grand nombre de stagiaires. Pendant chaque cours, dès le début de la formation, les stagiaires sont amenés à s’entrainer en interaction orale en néerlandais, par des échanges courts de questions/réponses et ‘des échanges-tac-au-tac’ entre formateur et stagiaire et entre stagiaires entre eux, par des jeux de rôles aux scénarios préétablis, des actes de language à effectuer prédéfinis, en binôme, trinôme, entre élèves ainsi qu’entre élève(s) et formateur.

2.2 – S’exprimer oralement en continu (« parler »)

C’est une autre compétence généralement visée par les stagiaires : raconter un événement, parler d’une expérience vécue, faire une présentation, … en s’exprimant en continu. Tout au long de la formation, les stagiaires y sont amenés, de façon spontanée en étant ‘interrogés’ (à tour de rôle) par le formateur, à l’aide de questions concrètes et ouvertes, et aussi de façon préparée avec des présentations, exposées ou mini-exposées de deux minutes à préparer au préalable et à effectuer au moment convenu, avec ou sans consignes spécifiques fournies par le formateur (structures grammaticales ou temps de verbe à utiliser, sujets à exploiter avec ou sans rapport avec les cours précédents ou à venir, …)

2.3 La compréhension orale (« écouter »)

Chaque stagiaire, qu’il y donne la priorité ou pas, est confronté au néerlandais parlé. Tout au long de la formation, le stagiaire s’entraine à la compréhension orale en écoutant son formateur – qui s’exprime en règle générale en néerlandais – ainsi que par des exercices ciblés (discrimination auditive, texte à trous, questions à choix multiples, réactions à formuler) lors de l’écoute ou la vision de documents audiovisuels prévus pour l’enseignement ou de matériaux authentiques (chansons, radio, télévision, youtube, …). En dehors des sessions de cours, le Nouveau centre néerlandais met à la disposition des stagiaires des enregistrements sonores prévus pour l’enseignement et le cas échéant utilisés pendant les cours précédents ou à venir.

2.4 L’expression écrite (« écrire »)

Chaque stagiaire du Nouveau centre néerlandais est amené à produire des textes écrits, non seulement comme but en soi, mais aussi pour des raisons pédagogiques : l’analyse de l’expression écrite du stagiaire permet d’identifier d’éventuelles lacunes (de morphologie, d’orthographe, …) difficilement détectables lors de sa production orale. La production de textes écrits par le stagiaire est pratiquée en dehors des face-à-face des cours avec des écrits et rédactions (des ‘devoirs’) à faire, généralement guidés et encadrés de consignes et à transmettre au formateur pour correction individualisée (envoi par courriel ou remise sur papier libre). En outre, la transmission par le formateur d’une synthèse ou analyse des erreurs observées ou d’un aperçu des ‘écueils à éviter’ peuvent faire l’objet d’une séquence collective d’instruction lors d’un cours, après collecte et correction des écrits produits.

2.5 La compréhension écrite (« lire »)

Comprendre et pouvoir accéder au néerlandais écrit est une compétence – parfois jugée moins primordiale par certains – à laquelle nous amenons les stagiaires, d’un côté pendant les cours, par l’instruction et l’apport de stratégies de lecture, par l’entrainement à la reconnaissance de ‘mots signaux’, et la pratique de lecture et discussion de textes (de volume modeste), d’un autre côté en dehors des cours avec un travail de lecture et de compréhension (‘questions sur le texte’) à effectuer (‘devoirs à faire’).

2.6 Savoir être : la composante interculturelle

Nous estimons un minimum de connaissances de l’identité, de la culture, des habitudes, coutumes et façons de faire des ‘autres’, des Néerlandais et Belges néerlandophones en l’occurence, indispensable à l’interaction harmonieuse et réussie avec eux. Tout au long de la formation, nous visons à amener les stagiaires à une prise de conscience grandissante de ‘la réalité comme l’autre l’aperçoit’, par l’exposition par le formateurs des pratiques en vigueur, de phénomènes de société et leur enracinement historique, par la discussion anticipée d’éventuelles situations futures à affronter par les  stagiaires ainsi que par celle des expériences vécues par eux (attitude à adopter en cas de retard prévu, façons d’exprimer son désaccord, habitudes alimentaires, ou jours fériés, à connaître, style de conversation à comprendre, et ainsi de suite).


3. Paramètres pris en considération lors de chaque cours

En plus des six compétences ‘primordiales’ citées ci-dessus, nous avons identifié trois paramètres auxquels nos formations portent une attention particulière pendant chaque cours, toujours dans le but de favoriser la pleine réussite des stagiaires dans l’atteinte de leurs objectifs.

3.1 Une prononciation convaincante

Le stagiaire est amené pendant chaque cours à prendre la parole et s’exprimer en néerlandais. Pendant toutes ces phases productives, la qualité de la prononciation (la pureté des sons, le bon rendu de l’intonation et la vitesse de parole) est à tout moment suivie, encouragée et corrigée par le formateur, sans que le flux de parole du stagiaire soit interrompu pour autant. De façon générale,  des phénomènes phonétiques néerlandais (assimilation, enchainement, élision, insertion, effet domino, …) font partie du programme de chaque formation et pendant les cours, les stagiaires sont amenés à s’approprier leur bon usage, par des exercices de prononciation guidés et encadrés, favorisant ainsi l’acquisition d’une prononciation fluide et naturelle.

3.2 La correction grammaticale

Pour les compétences productives listées ci-haut (les savoir-faire ‘converser’, ‘parler’ et ‘écrire’), nous portons une attention particulière à la correction grammaticale de la production du stagiaire, à sa qualité objective et formelle (lexique approprié, morphologie et syntaxe soignées). A tout moment de la formation, le formateur fait bénéficier chaque stagiaire individuel d’une prise de conscience des erreurs commises et chaque groupe de stagiaires d’une analyse des erreurs observées et des pistes et exercices pour y remédier, pour que le ‘savoir-faire’ tout court devienne un ‘savoir-faire de façon grammaticalement correcte’.

3.3 Exploiter les apports des stagiaires

Le caractère du public adulte de nos cours lui confère un rôle constructif dans toutes nos formations : chaque cours peut être enrichi par les apports des stagiaires avancés de façon spontanée en complément des matières prévues au programme. Nos formateurs les exploitent alors d’une manière pédagogiquement responsable, les insèrent dans les programmes de cours préétablis et encouragent la dynamique d’apprentissage qui s’ensuit. Ainsi, chaque formation – bien que définie au préalable par les matières au programme – se caractérise aussi par l’ouverture et l’adaptation aux stagiaires concernés, adaptation et ouverture qui créent un environnement d’apprentissage sécurisant, positif et ouvert à la fois.

Télécharger la page en pdf

< retour à la page Cours de néerlandais